Test Dell Inspiron 15 3511 : un PC portable capable du meilleur comme du pire

Les performances du Dell Inspiron 15 3511 ainsi équipé ne sont pas des plus brillantes. Son indice n’est que de 34, soit 18 % inférieur à celui de l’Asus VivoBook S13 équipé du même processeur. Une différence due à différents éléments, à commencer par la mémoire vive (DDR4-3200 dans les deux cas) qui bénéficie de moins de bande passante du fait de son utilisation en single-channel sur la machine Dell — l’Asus est en dual-channel. Le processeur joue également un rôle en raison d’un réglage des fréquences turbo moins agressif, ce qui, combiné à un système de refroidissement peu efficace, se solde par une fréquence qui oscille sur une large amplitude lors des tâches lourdes.Il faudra donc réserver son usage à de la bureautique et à de la lecture vidéo. Les jeux vidéo ne sont évidemment pas son fort.

Comme à notre habitude, nous avons testé Diablo 3 avec tous les détails à fond en 1080p qui s’en sort normalement avec les honneurs sur les cartes graphiques intégrées aux processeurs. Dans ce cas précis, l’Intel UHD et la mémoire vive en monocanal permettent d’atteindre péniblement 13 i/s. Overwatch n’est pas à la fête non plus, même avec tous les détails au minimum : 22 i/s, le jeu est à peine jouable.

Test Dell Inspiron 15 3511 : un PC portable capable du meilleur comme du pire

Le SSD confirme les aptitudes bureautiques de ce PC avec des vitesses de 2,3 Go/s en lecture et 500 Mo/s en écriture. Ces dernières ne sont évidemment pas d’un niveau exceptionnel, mais confèrent au Dell Inspiron 15 3511 une réactivité suffisante pour Windows 10 et l’ouverture de logiciel de manière fluide.

Leave a Comment